Il fallait s’y attendre vu les faibles précipitations : le débit de la Liane n’est pas suffisant, en ce début de mois d’août, pour la pratique du canoë-kayak.

Le club de canoë-kayak de Boulogne-sur-Mer a même interrompu ses balades depuis Questrecques faute de profondeur. « On passerait plus de temps à porter le kayak qu’à pagayer », nous glisse-t-on.

Tous espèrent que le débit soit suffisant dans les prochaines semaines, mais sans doute pas avant septembre. Le club de Boulogne ne propose du coup « que » (mais c’est déjà pas mal) de petites sessions d’une à trois heures à partir du port.

En attendant de meilleurs débits pour la longue randonnée, mieux vaut se reporter sur d’autres circuits, dans le marais audomarois, ou sur la Canche, à Hesdin ou à Etaples, où des virées guidées sont organisées cet été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page