Chaque année à partir du mois de juin, la Normandie et ses plages du débarquement sont visitées par de nombreux touristes. 

L’estuaire de l’Orne est un lieu incontournable pour les adeptes de canoë-kayak. Vous pourrez naviguer en eau calme au milieu des échassiers et des phoques au cœur d’un site naturel protégé.

estuaire Orne vue ciel
L'estuaire de l'Orne vu du ciel.

{Cet article a été rédigé par JF Tousche – Février 2021}

Point de départ et d’arrivée : cale de mise à l’eau du club nautique de Merville-Franceville (à partir de la D514 en direction de Sallenelles, en sortant de Merville-Franceville, tourner à droite sur le chemin de la baie jusqu’au bout de la route).

cale kayak club Franceville Merville
La cale de mise à l’eau (kayak disco et tempo du club)

Distance : à votre convenance, sachez que le tour complet de la baie représente 10 à 15 kilomètres.

Durée : environ 2 à 3 heures.

Difficulté : facile.

Un exemple de navigation au départ du club de Merville-Franceville.

Obstacles potentiels : on ne peut naviguer qu’à marée haute. Il est recommandé d’arriver 1 h 30 à 2 heures avant la marée haute et retour 2 heures après, sous peine d’être obligé de finir à pieds dans la vase…

Lors des grandes marées, le courant peut être assez fort.

Si vous possédez votre propre matériel, la mise à l’eau se fait sans difficultés et vous pouvez vous garer sur le parking du club à proximité.

Comment louer un kayak

Si vous n’êtes pas équipé de votre propre matériel, vous pouvez louer un kayak (Disco ou Tempo ou kayak 2 places) ou un paddle, auprès du club de voile et de pagaie de Merville-Franceville (chemin de la baie).

–> Contact par téléphone au 02 31 24 46 11 ou 06 07 15 62 06, par e-mail (cacvf14@gmail.com) ou via le site Internet du club.

pointé-siège-estuaire-orne
La pointe du siège, dans l'estuaire de l'Orne.

Le club organise aussi des sorties accompagnées en kayak, en paddle ou en pirogue hawaïenne (2 heures). Pendant ces sorties, on vous donnera de multiples explications sur l’éco-système de l’estuaire.

Pendant votre navigation, un accostage à la pointe du siège (rive face au club nautique de Merville-Franceville) et une montée en haut du poste d’observation vous offrira une vue inoubliable sur l’ensemble de la baie.

Vue estuaire depuis observatoire
Vue sur la baie prise du haut de l’observatoire de la pointe du siège.

Une riche faune à protéger

L’accostage sur le banc des oiseaux, à l’entrée de la baie, est strictement interdit. Il s’agit d’une réserve de nidification des oiseaux marins.

Si vous apercevez des phoques au repos sur un banc de sable, ne vous approchez pas. Ce sont des animaux craintifs lorsqu’ils sont à terre. Par contre, ils sont également très curieux. Lorsque vous naviguez, ils peuvent venir tourner près de votre kayak. Gardez à l’esprit que ce sont des animaux sauvages qui pèsent quand même une centaine de kilos.

aigrette garzette estuaire Orne
Une aigrette garzette dans l'estuaire de l'Orne.

L’estuaire abrite de nombreuses espèces d’oiseaux, il est au cœur d’un espace naturel protégé, véritable refuge ornithologique (plus de 250 espèces). Selon les saisons, vous pourrez y observer des goélands, aigrettes garzettes, cormorans, cygnes, tadornes, hérons…

Une quinzaine de phoques sont aussi installés dans l’estuaire de l’Orne et vous apercevrez probablement quelques-uns d’entre eux, parfois à quelques mètres du kayak.

veau marin estuaire Orne
Un veau marin curieux !

Peut-on remonter l'Orne en kayak jusqu'à Caen ?

Pour les plus courageux, il est possible de remonter l’Orne, en partant du club nautique jusqu’à Caen. Cela représente seize kilomètres (pour les plus sportifs), mais cela ne présente pas un grand intérêt.

Si vous voulez vraiment le faire, sachez que votre remontée de l’Orne vers Caen (deux bonnes heures avec le courant de la marée montante) se terminera à l’entrée de Caen devant une écluse qui nécessitera une sortie de l’eau pas facile, sur des berges rocheuses pleines de vase.

ecluse orne Caen
L'écluse à l'arrivée à l'entrée de Caen. Débarquement obligatoire.

Un retour vers l’estuaire de l’Orne en kayak n’est pas possible car la marée risque d’être trop basse pour pouvoir rejoindre la cale de mise à l’eau à temps …

berges-caffarelli-caen-canoe-kayak
Les berges « cours Caffarelli » à Caen, près de l’écluse. La remontée des deux kayaks n’a pas été facile.

Le conseil

Il est amusant de remonter l’Orne sur quelques centaines de mètres, mais n’allez pas au delà du pont de la D514 qui franchit l’Orne en direction de Bénouville. Profitez plutôt de la navigation en canoë-kayak dans l’estuaire à travers ses multiples chenaux.

La vidéo

Une rencontre avec les phoques dans l’estuaire de l’Orne, filmée par l’auteur de l’article, Jean-François Tousche.

Les recommandations

On le rappelle sur chaque article, il est important d’avoir une pratique sécurisée et respectueuse de l’environnement. Comme tout activité en nature, le canoë-kayak peut être dangereux :
  • Ne vous lancez dans la descente que si vous savez nager.
  • Organisez ces descentes à plusieurs, en cas de défaillance physique.
  • Équipez-vous : gilets de sauvetage, casque, etc.
  • Faites un repérage ou renseignez-vous sur l’état de la mer dans l’estuaire, qui peut être très dégradé en fonction des conditions ou événements climatiques (courants, vagues, etc…)

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les informations fournies dans cet article le sont à titre indicatif, et n’engagent en rien la responsabilité de son auteur. Il appartient au lecteur et kayakiste de les vérifier sur place et de se renseigner sur l’état et le débit de la rivière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page