La baie de Somme, que l’on aime aussi appeler « la baie des phoques », est sans aucun doute le spot de canoë-kayak le plus connu et le plus prisé des sportifs dans les Hauts-de-France, entre eau douce et eau salée. ll n’y a qu’à voir le nombre de sites de professionnels qui proposent toutes sortes de balades ou d’initiations sur la Toile.

L’offre ne manque pas. Et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver pour choisir la randonnée qui nous convient le mieux (familiale, sportive, longue, courte, etc.).

sheep, bay, somme
Non, ce ne sont pas des phoques, mais… bien des moutons. Photo Céline Harrand

à quoi s’attendre

La baie de Somme est réputée pour son côté sauvage, et la richesse de sa faune et de sa flore. En plus d’être le refuge des phoques gris et des veaux marins (les stars de la côte !), elle accueille aussi une foule d’oiseaux migrateurs qui viennent faire escale au parc du Marquenterre, sur leurs longs trajets.

Photo Julien Maury (comme celle en tête d’article)

Les marées apportent leur lot de surprises, au quotidien. Vous l’aurez compris : on n’a même pas assez de nos deux yeux pour contempler la baie et ses villes côtières. Surtout que la cité médiévale Saint-Valéry-sur-Somme a été élue deuxième village préféré des Français, en 2017, dans une émission de Stéphane Bern. Après la balade en canoë-kayak, d’autres plaisirs s’offrent à nous…

La vidéo de l’Office de tourisme

Les loueurs

  • Le club de kayak de mer de Va’a de la baie de Somme fait office de référence. Il multiplie les balades, chaque printemps et été, pour tous les niveaux et tous les goûts (marée basse, haute…)
  • La canoterie est une agence privée, qui propose des virées de 2h30 (8 kilomètres, 25€) et 3h30 (20 km, 40€) à la découverte de la baie, des prés salés et des fameux phoques et veaux marins. Avec l’accompagnement d’un guide.
  • D’innombrables autres guides privés proposent leurs services sur la Toile.

Partir d’Abbeville

Si vous avez votre propre matériel, le comité départemental de canoë-kayak a mis une carte en ligne, présentant un circuit « facile » d’Abbeville jusqu’à Saint-Valéry-sur-Somme. On s’engage dans quinze kilomètres de descente, « calme et lente », pour déboucher dans la baie.

Vous pouvez aussi partir de plus loin, de Pont-Rémy, ou même… d’Amiens. Dix fiches techniques détaillent les différentes portions navigables de la Somme.

L’originalité : la pirogue polynésienne

C’est une des particularité en baie de Somme : quelques professionnels proposent d’embarquer à plusieurs à bord d’une… pirogue polynésienne (ou Va’a). On admet que ça change un peu du kayak.

à savoir…

  • La baie de Somme peut être dangereuse. ll est conseillé d’avoir une bonne condition physique avant de s’engager dans une sortie en canoë-kayak, ou de se rapprocher de guides professionnels, pour être bien accompagné.
  • Le kayak est un excellent moyen de voir les phoques. Mais il faut malgré tout respecter leur quiétude et garder ses distances pour ne pas les déranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page