D’Amiens, on connaît surtout les magnifiques hortillonnages, façonnés par l’homme dès le Moyen-Âge pour faciliter la culture maraîchère. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il est aussi possible de s’engager dans de plus longues balades en canoë-kayak.

Pour cela, on peut jeter notre dévolu sur l’Avre, une rivière à cheval sur les deux départements de l’Oise et de la Somme, à deux pas d’Amiens.

hortillonnages amiens kayak avre
Les hortillonnages d’Amiens.

Plusieurs randonnées, plus ou moins longues, sont envisageables si vous avez votre propre canoë-kayak. De Boves, de Moreuil, ou d’Hailles, jusqu’à la cité de Jules Verne (où vous pouvez d’ailleurs visiter sa dernière demeure…). Cela vous promet de 8 à 22 kilomètres de canoë-kayak jusqu’aux hortillonnages d’Amiens, sur une rivière très calme, mais parfois barrée par des arbres couchés, qu’il vous faudra escalader ou contourner s’ils n’ont pas été tronçonnés.

Voir en plein écran

Vous déboucherez directement dans les hortillonnages d’Amiens que vous pourrez sillonner de long en large. Une belle récompense non ?

Où embarquer en kayak sur l’Avre ?

Vous pouvez embarquer à Moreuil (le point de départ sur la carte ci-dessus) sous le pont de la rue de Créquy (rive droite). Vous pouvez aussi partir de Castel (rue du 12e cuirassier), d’Hailles (au niveau du pont), ou de Thézy-Glimont (chemin de l’Avre). Tous les points sont sur la carte.

Les loueurs de kayaks

Le club nautique Rivery d’Amiens propose une gamme complète de balades. Une découverte libre de deux heures des hortillonnages (14 euros / adulte), une descente de l’Avre au départ de Boves (8 km – 2 heures – 17 euros par adulte) ou de Hailles (15 km – 3,5 heures – 28 euros par adulte / tarifs de 2022). Réservations sur le site Internet du club.

Sinon, on a repéré quelques loueurs dans le coin. À Boves, le club de canoë-kayak organise des balades sur l’Avre toute l’année (sur demande) pour des groupes allant « de deux à trente-cinq personnes », avec des parcours de 3 à 13 kilomètres. Le tarif est de 15 € par personne (et gratuit pour les enfants de moins de 6 ans). Sont fournis : le bateau, le gilet, le bidon étanche, l’assurance et le transport en camionnette. « Nous répondons aussi à toutes les propositions de particuliers pour les randonnées sur plusieurs jours », précisent-ils (contacts : Loïc 07.86.10.93.64 et Denys 06.01.05.13.44 / ou kayakboves@free.fr).

Loeuilly canoë-kayak propose aussi des sorties en groupes, de 27 à 32 euros, pour une demi-journée ou une journée complète de kayak.

La base nautique de Picquigny a également une offre assez développée, mais pas pour cette balade. Elle est basée au nord-est d’Amiens.

Les recommandations

On le rappelle sur chaque article, il est important d’avoir une pratique sécurisée et respectueuse de l’environnement. Comme tout activité en nature, le canoë-kayak peut être dangereux :

Ne vous lancez dans la descente que si vous savez nager ; organisez ces descentes à plusieurs, en cas de défaillance physique ; équipez-vous : gilets de sauvetage, casque, etc. ; faites un repérage ou renseignez-vous sur l’état de la rivière, qui peut être très dégradée en fonction des conditions ou événements climatiques.

Tous les ans, le comité départemental de canoë-kayak de la Somme effectue un impressionnant travail pour dégager la rivière de ses obstacles et notamment les arbres tombés pendant l’automne ou l’hiver. Il est important d’être vigilant.

Le bon plan kayak

C’est bon à savoir, car plutôt rare : le comité départemental de canoë-kayak de la Somme, et l’office de tourisme, ont abattu un gros travail en 2013 – 2014 pour créer des fiches de randonnées et ainsi présenter en détails tous les circuits sur la Somme (mais pas sur l’Avre à notre connaissance). N’hésitez pas à les consulter avant de vous mettre à l’eau.

Le rendez-vous

Chaque année, un évènement baptisé « La Bikini » fait découvrir les descentes de l’Avre, puis de la Somme, en deux jours (avec bivouac).

(Les deux photos en ligne sont de Jérôme Pellé)

Retour haut de page