L’étang du Vignoble, situé à quelques minutes à peine du centre-ville de Valenciennes, est un spot réputé pour la pratique de la voile, mais il peut tout aussi bien être exploré en canoë-kayak ou en paddle… Le club local y possède sa base, facilitant les locations pour le grand public.

Vous n’aurez aucun mal à louer un kayak pour partir à la découverte de l’étang du Vignoble, à Valenciennes. Deux loueurs y ont leur base…

Le club de canoë-kayak de Valenciennes

Le club de canoë-kayak de Valenciennes se trouve au bord de l’étang du Vignoble. Le gros avantage : ses tarifs très compétitifs et donc accessibles au plus grand nombre. Il ne faut compter que 5 euros par heure et par personne (tarifs de 2021) pour louer un kayak ou un paddle.

Le club organise des randonnées nautiques et découverte de la nature. Rapprochez-vous directement du club pour réserver ou obtenir plus de renseignements. Contact : 06 79 68 17 48 ou nina.kayak@orange.fr.

etang vignoble Valenciennes canoe kayak

Le cercle de voile de Valenciennes

Le cercle de voile de Valenciennes loue également des kayaks simples (à partir de 10€ l’heure, puis tarifs dégressifs) et doubles (à partir de 18€), ainsi que des paddles (15€), en plus de ses planches à voile et catamarans, qui sont le coeur de son activité. Ces tarifs sont ceux de l’été 2021.

Le cercle de voile est ouvert tous les jours de mai à septembre, matin et après-midi (9h30 – midi et 14h – 17h30) et de façon plus sporadique hors saison. Contact : 03 27 29 65 96 ou voile.valenciennes@gmail.com

Le topo kayak

cales kayak etang vignoble
Les pontons de l'étang du Vignoble, en face du club de canoë-kayak de Valenciennes.

Si vous souhaitez parcourir l’étang avec votre propre kayak, sachez qu’il vous faudra avant tout régler un droit de mise à l’eau, au tarif de 5 euros la journée, au cercle de voile de Valenciennes (pendant leurs heures d’ouverture). Le cercle vous fournira de plus amples informations sur la zone de navigation pour la journée.

Le départ ? Il se fera du côté du club de canoë-kayak et du cercle de voile. C’est ce qu’il y a de plus pratique, surtout qu’un parking se trouve à proximité.

etang vignoble cales kayak
On repère même les cales sur les images satellites de Google.

Quelle distance ? L’étang du Vignoble fait cinquante-quatre hectares. Autant dire que les possibilités sont nombreuses. Attention toutefois, une zone de navigation est à respecter…

Un conseil ? N’oubliez pas que l’étang du Vignoble est d’abord réputé pour la pratique de la voile, notamment parce qu’il est très exposé aux vents. Vérifiez bien les conditions climatiques avant de vous mettre à l’eau, histoire de ne pas vous épuiser inutilement. C’est bien plus agréable quand la brise est moins forte…

À quoi s'attendre ?

L’étang du Vignoble est souvent présenté par les acteurs institutionnels comme le « poumon vert » de Valenciennes. On y croise beaucoup de joggeurs, de pêcheurs et de promeneurs, en particulier le week-end.

Il faut dire que rares sont les villes à disposer d’une aussi vaste étendue d’eau. L’étang a beaucoup de charme, même si certains coins sont un peu moins attrayants, comme la portion voisine de l’autoroute A2…

La minute culture

Vignoble ? Le nom de l’étang n’a bien sûr rien d’un hasard. Une vigne se trouve en bordure du lac. La ville de Valenciennes a redonné vie à ce patrimoine historique à la fin des années 90. Historique, parce que la vigne existait déjà à l’époque gallo-romaine (excusez du peu…). Aujourd’hui, les plus de 8 000 pieds sont exploités par des travailleurs handicapés.

Les sources. Une dizaine de sources, plus ou moins grandes, alimentent l’étang du Vignoble. Vous apprécierez de les traverser pendant votre balade autour de l’étang.

L’exploitation. L’étang n’était autrefois qu’un marais. Mais son exploitation comme ballastière au cours de la première moitié du XXe siècle, l’a agrandi et lui a donné plus de profondeur, raconte le site de l’office de tourisme de Valenciennes.

Les recommandations

On le rappelle sur chaque article, il est important d’avoir une pratique sécurisée et respectueuse de l’environnement. Comme tout activité en nature, le canoë-kayak peut être dangereux :

  • Ne vous lancez dans la descente que si vous savez nager.
  • Organisez ces descentes à plusieurs, en cas de défaillance physique.
  • Équipez-vous : gilets de sauvetage, casque, etc. (Le guide ici !)
  • Faites un repérage ou renseignez-vous sur l’état de la mer, qui peut être très dégradé en fonction des conditions ou événements climatiques (courants, vagues, etc…)

Partager cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Les informations fournies dans cet article le sont à titre indicatif, et n’engagent en rien la responsabilité de son auteur. Il appartient au lecteur et kayakiste de les vérifier sur place et de se renseigner sur l’état et le débit de la rivière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page