Au cœur du superbe parc national de Whanganui, en Nouvelle-Zélande, se cache une Great Walk pas comme les autres. Elle se parcourt en canoë-kayak ! La Whanganui Journey est un incontournable de votre voyage au pays des Kiwis… Si vous souhaitez vivre une aventure en pagaies dans une ambiance Indiana Jones, Mathilde Stella, notre rédactrice web Nouvelle-Zélande, vous explique tout dans cet article !

Qu'est-ce qu'une Great Walk ?

La Nouvelle-Zélande compte dix Great Walk. Ce sont des sentiers de grandes randonnées classés, et réputés comme les plus beaux du pays. Ils sont donc extrêmement bien balisés et entretenus. Les Great Walk se parcourent entre 3 à 5 jours, avec des huts (refuge) et/ou emplacements de camping sur le parcours. En haute saison, du 1er octobre au 30 avril, les Great Walk sont surveillées par des Rangers du parc. Et elles sont prises d’assaut par les randonneurs. La Whanganui Journey a la spécificité d’être la seule Great Walk de Nouvelle-Zélande à s’effectuer en canoë-kayak. Alors, à vos pagaies !

Whanganui Journey Nouvelle Zélande canoë kayak
Canoë-kayak sur la Whanganui Journey (©Eloïse Blomme)

Quand effectuer la randonnée kayak de Whanganui Journey ?

Pour naviguer la Whanganui Journey, tu bénéficieras normalement des meilleures conditions météos entre octobre et mars. « Normalement », car les Néo-Zélandais ont l’habitude de dire qu’ici on peut avoir les quatre saisons dans une journée. C’est vrai ! Néanmoins, il fera moins froid à cette période. Tu seras en pleine haute-saison des Great Walk : il te faudra donc réserver (très) à l’avance. Préparez-vous également à l’idée que vous ne serez pas seul sur l’eau.

Si vous n’êtes pas frileux et préférez une expérience avec moins de touristes, vous pouvez tenter l’aventure de la Whanganui Journey à l’intersaison, en septembre (printemps) ou en avril (automne).

La Whanganui Journey en canoë canadien (©Manon S.)

L’hiver (juin à août) n’est pas recommandé pour pagayer la Whanganui Journey, à moins que votre groupe soit particulièrement experimenté. Les températures sont froides, et les conditions plus dangereuses.

Quel niveau faut-il avoir en canoë-kayak sur la Whanganui River ?

Il est possible d’effectuer la Whanganui Journey même en étant débutant en canoë-kayak. Cela reste une randonnée kayak de plusieurs jours, qui peut être éprouvante. À noter que les rapides sur la Whanganui River sont classées en grade 1 et 2.

Quel que soit ton niveau en canoë-kayak, le loueur de matériel confiera une balise de sécurité au groupe avant de partir, et te briefera sur les consignes de sécurité.

Quelle longueur et parcours choisir pour cette randonnée kayak ?

Différentes options de longueur s’offrent à toi pour ton parcours en canoë-kayak sur la Whanganui River :

  • 145 km en 5 jours de canoë-kayak, de Taumarunui à Pipiriki.
  • 123 km en 4 jours à partir de Ohinepane jusqu’à Pipiriki.
  • 88 km en 3 jours de Whakahoro à Pipiriki.
topo guide whanganui journey nouvelle zelande parcours
Source : brochure officielle de la Whanganui Journey

Les rapides se trouvent principalement sur la première et la dernière section.

Où dormir pendant la Whanganui Journey ?

Là encore, c’est à la carte. Tu as le choix entre des huts, qui sont des refuges avec le strict minimum, ou des zones de camping pour planter ta tente. Tu y trouveras systématiquement des toilettes sèches et un robinet d’eau (non potable). Parfois des tables de pique-nique et un abri pour cuisiner.

Huts et campsites sont payants. En haute saison, il faut les réserver à l’avance directement sur le site du DOC. En basse saison, pas besoin, c’est la règle du premier arrivé, premier servi qui s’applique, en achetant un ticket dans n’importe quel DOC Visitor Center. À noter que les tarifs sont plus élevés en haute saison, et les huts sont plus chers que les emplacements de camping.

Whanganui Journey Nouvelle Zélande canoë kayak
Canoës le long de la Whanganui River (©Eloïse Blomme)

Comment se préparer pour la Whanganui Journey en canoë-kayak ?

Pour une aventure réussie pendant Whanganui Journey, assure-toi de préparer :

  •  Le matériel : canoë ou kayak, gilet de sauvetage, pagaies, bidons et balise de sécurité seront les indispensables pour ton aventure sur la Whanganui River. Il te faut également un duvet et un réchaud pour cuisiner, ainsi qu’une tente et un matelas si tu as décidé de camper.
  • La nourriture : prévois tes repas pour l’ensemble de ce trek en canoë-kayak, il n’y a aucun endroit pour se restaurer sur le parcours. C’est une aventure de pleine nature !
  • L’eau : une gourde filtrante est une option pratique pour la Whanganui Journey. Tu trouveras des points d’eau (non potable, donc à filtrer ou faire bouillir) et toilettes sur les campings et huts du parcours.
  • Les vêtements : prépare-toi à toutes les conditions météo. Protège-toi du soleil, de l’eau et du froid. Garde toujours une tenue chaude de rechange au sec dans ton bidon. Attention à l’hypothermie !
  • Le transport : organise à l’avance avec la compagnie de location ton transport entre l’arrivée et le départ
  • Le compagnon de voyage : si tu es seul(e) il te faudra te joindre à un groupe de la compagnie de location ou trouver un(e) partenaire pour cette randonnée kayak. Tu peux poster sur les groupes Facebook de Backpackers en Nouvelle-Zélande.

Quels sont les lieux à visiter pendant la Whanganui Journey ?

La Whanganui River sillonne des paysages variés : forêts de pluie, cascades, gorges rocheuses… Prends le temps d’admirer pendant ta visite la cascade Ōhura Falls, le célèbre Bridge to Nowhere (1h30 aller retour à pied depuis Mangapurua), la place maorie Tīeke Kāinga.

bridge to nowhere whanganui journey river nouvelle zélande
Bridge to Nowhere (crédit photo : E. Goldenberg)

En revanche, il est demandé de ne pas pénétrer dans la grotte Tamatea’s Cave : elle est classée tapu (sacrée pour les maoris). Merci de le respecter !

Où louer son canoë-kayak pour faire la Whanganui Journey ?

Il existe différents loueurs de matériel de canoë-kayak en Nouvelle-Zélande pour pagayer la Whanganui Journey :

À toi de comparer les tarifs. Généralement, plus le groupe est grand, plus les prix sont dégressifs. Certaines compagnies proposent l’option guidée, ainsi que la possibilité de camper avant et/ou après la rando sur leur propre terrain.

Témoignages de canoéistes en Nouvelle-Zélande

Le témoignage de Manon et Gab

Manon et Gab ont voyagé pendant trois ans en Nouvelle-Zélande. Ils ont donc eu l’occasion d’explorer le moindre recoin du pays des kiwis. La Whanganui Journey n’y a pas fait exception ! Leur témoignage :

« C’était en avril 2022 (automne), nous avions choisi l’option 125 km en 4 jours et 3 nuits, en canoë canadien. Nous avons loué avec Taumarunui Canoe pour 190$NZ par personne. Nous avons vu de superbes paysages tout du long ! Certaines scènes du Seigneur des Anneaux ont été tournées ici, c’est magique ! Nous avons eu des matins avec du brouillard, ambiance Jurassic Park ! Les journées étaient ensoleillées. Nous avons réussi à passer tous les rapides, sauf les pires : The Rock et le fameux 50/50. Celui-ci, comme son nom l’indique il y a 50% de chance de le réussir, nous étions dans les 50% de fail (rires).

Manon et Gab sur la Whanganui River (credit photo : Manon S.)

Nous avons dormi en hut la première nuit car ils annonçaient de la pluie, puis deux nuits en tente : plus économique, mais il faisait froid. Nous avons pagayé 30 km par jour en moyenne, ce n’est pas relax comme canoë trip. En avril, le soleil se couchait très tôt (17 heures), c’est à prendre en compte ! Nous arrivions systématiquement pour le coucher de soleil, alors qu’on ne traînait pas. Si c’était à refaire, nous ferions le même trajet (de Ohinepane à Pipiriki) mais étalé sur cinq jours au lieu de quatre, pour être un peu plus chill. »

Aujourd’hui ce couple de globe-trotteur continue de sillonner les quatre coins du globe : Australie, Canada, Vietnam… Suivez leurs aventures sur leur compte Instagram : kinowww

Le témoignage d'Éloïse

Eloïse est actuellement en PVT Nouvelle-Zélande, et témoigne également sur la Whanganui Journey :

« Avec mon copain, nous avons fait cette descente en canoë fin janvier (l’été en Nouvelle-Zélande). Nous avons choisi l’option trois jours et deux nuits. Sans regrets, car les paysages, bien que très beaux, sont monotones. Nous avons été déçus du Bridge from Nowhere. Mais ça reste une balade sympa en forêt qui dégourdit les fesses ! Notre loueur, Yeti tours, nous a fourni duvets et accessoires de cuisine. Nous pouvions demander une tente, mais nous avons préféré l’option huts, à faire au moins une fois ! En attendant, notre van restait sur leur parking sécurisé.

Whanganui Journey Nouvelle Zélande canoë kayak Yeti Tours
Les canoës du loueur Yeti Tours (crédit photo : Eloïse Blomme)

Côté météo, pas de pluie pour nous, mais il faut quand même prendre de quoi affronter tous les temps possibles. En tout, nous avons pagayé environ 20 heures et fait 87 kilomètres. C’est accessible à tous, les loueurs donnent les règles de sécurité et font les démonstrations. Cependant, si vous êtes débutants ou ne parlez pas bien anglais, renseignez-vous avant. Bon voyage ! »

Vous pouvez suivre les aventures d’Eloïse en Nouvelle Zélande sur son compte Instagram : eloiseblomme

Où effectuer d'autres sorties en canoë-kayak en Nouvelle-Zélande ?

Si vous êtes en voyage en Nouvelle-Zélande, profitez en pour aller essayer la magnifique randonnée kayak d’Abel Tasman. Vous pouvez également pagayer sur le paisible lac de Wanaka. Et pour des expériences outdoor toujours plus insolites, nous vous recommandons également le canoë-kayak à Tauranga pour observer les vers luisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut