Vous avez déniché un vol pas cher, sur une compagnie low-cost, direction la Sicile et les magnifiques îles éoliennes. Vous vous imaginez déjà en train de pagayer sur votre kayak au coucher du soleil. Et là, vous vous dites que vous allez être bien embêté pour faire passer votre matos en bagage à main…

Eh bien rassurez-vous : on s’est aussi fait avoir la première fois. Et heureusement, les îles comptent une poignée de loueurs de canoës et de kayaks prêts à vous dépanner (c’est quand même plus pratique). Ils vous conseilleront en prime les meilleurs coins au pied des volcans.

vulcano, aeolian islands, sunset
Un coucher de soleil à Vulcano, l’une des îles éoliennes.

L’avantage

Clairement, le kayak va vous permettre de sortir des sentiers battus et de découvrir des endroits inaccessibles pour le grand public. Vous pourrez admirer Vulcano ou le volcan Stromboli loin de la foule, et sous d’autres angles. Vous naviguerez aussi dans des eaux bouillonnantes (merci les volcans) comme on en voit rarement…

Les loueurs de kayak

On a eu un peu de mal à trouver des locations de kayaks pour des virées autonomes, sans doute en raison de l’important trafic de ferries. Les professionnels proposent généralement des randos accompagnées. Mais ce n’est pas plus mal, vu qu’ils connaissent les îles (il y en a dix-sept !) comme leur poche. Vous pouvez vous rapprocher de votre hôtel pour les contacter. Selon la position de votre établissement, ils viendront parfois vous chercher directement sur place, en arrivant par la mer (la classe).

Le mieux reste toutefois de réserver sa randonnée, surtout en pleine saison. Eugénio, qui jouit d’une excellente réputation, le permet par exemple sur Viator, la filiale de TripAdvisor (lien ci-dessous).

Ce qui est possible…

Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. De la randonnée de trois heures, à celle étalée sur cinq jours (dix-sept îles, je vous le rappelle). Ceux qui optent pour la première balade découvriront les tunnels creusés dans la lave, une grotte d’eau turquoise, les fumerolles bouillonnant… (déjà une superbe expérience en soi possible en une après-midi).

lipari, island, aeolian islands
Lipari, l’île la plus peuplée, au nord de la Sicile.

Ceux qui poussent l’expérience (de deux à six jours, avec bivouac) auront le temps de parcourir les îles de long en large. Lipari, Salina, et sans oublier le Stromboli, le plus impressionnant des volcans des îles éoliennes.

large, stromboli, volcano
Le Stromboli, le volcan le plus impressionnant des îles éoliennes.

Notre hôtel favori

Sans aucun doute l’hôtel Éros, sur la petite île de Vulcano, avec sa magnifique piscine qui était désertée par les touristes lors de notre venue (bien trop occupés par les visites).

L’hôtel est calme, proche des plages et du port (une dizaine de minutes à pied), mais aussi suffisamment éloigné pour ne pas sentir en permanence les odeurs des bains de boue légendaires de l’île (eh oui, c’est important 😁). Les prix des chambres fluctuent selon la saison. En avril, ils étaient « corrects ». D’autres hôtels sont bien entendus présents sur l’île.

On vous conseille de rester au moins deux nuits à Vulcano, le temps de vous poser, de profiter du kayak, des charmes du petit centre-ville et de la montée au sommet du volcan.

Nos conseils

• Si vous atterrissez à Catane, ne louez pas forcément de véhicule (inutile et même plutôt handicapant pour les îles éoliennes…) Optez pour une navette privée Catane – Milazzo, bien moins onéreuse. Plusieurs opérateurs se partagent le marché. Si votre budget est limité : achetez directement votre billet Milazzo – Vulcano (- Lipari) aux compagnies de ferries. Les navetteurs se prennent une commission.

olives, olive branch, olive tree'
Des olives… miam ! Tout bar qui se respecte devrait vous en offrir à l’apéro.

Prenez le temps ! Les touristes se fixent souvent pour objectif de parcourir de long en large les îles éoliennes en un temps record. On n’y va pas tous les ans, certes, mais on découvre tellement de choses étonnantes en sortant des sentiers battus !

VOTRE AVIS sur les îles éoliennes

On ne le dit pas assez : partagez-nous votre expérience en commentaire, sur les réseaux sociaux, ou via le formulaire de contact. On a vraiment envie de savoir comment s’est passée votre virée dans les îles éoliennes (et si vous avez tenté le fameux bain de boue… 😀 ).

Découvrez aussi d’autres idées de circuits et de randonnées en canoë ou en kayak sur notre carte des spots en France et au-delà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page